Ze_ro_de_chet_Cover

C'est le titre du livre que je suis allée chercher ce matin à la librairie en demandant par erreur le titre en américain "zero waste" et le libraire de taper sur son ordinateur "zero ouest";-)) Après rectification de l'orthographe en anglais, il m'a tout de suite dit "ah, zero déchet!". C'est le livre écrit par Béa Johnson, qui vient d'être traduit en français et est sorti jeudi dernier.

Je vous invite à lire son parcours ici.

Et Béa Johnson a un blog que vous pouvez lire .

Dans ce livre, Béa Johnson nous livre plein d'astuces, mais il y a 5 règles de base à appliquer (les 5R): Refuse, Reduce, Reuse, Recycle, Rot (and only in that order!), c'est-à-dire: refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter (et seulement dans cet ordre!).

*Refuser ce dont on n’a pas besoin, comme les petits cadeaux gratuits, la pub dans le courrier, les sacs donnés par les commerçants...

Je dirai que le plus difficile pour moi actuellement est de refuser; je me suis forcée à le faire ce matin lorsque j'ai fait quelques courses: chez le buraliste pour acheter des magazines (qui seront lus puis conservés ou donnés ou déposés dans le bac de tri sélectif papier). Mais je n'ai pas pu refuser l'emballage soigneusement et trop rapidement mis autour d'un pot de miel sur un étal du marché... il était en papier... ouf... je n'aurai plus qu'à le brûler dans le poële.

*Réduire ses besoins, comme les meubles et les vêtements, avoir une vue globale de son dressing afin de ne pas acheter un énième petit haut blanc alors que l'on en a déjà plusieurs au fin fond de sa garde-robe (c'est du vécu...) mais avec mon nouveau dressing, je visualise d'un coup d'oeil mes vêtements et je sais exactement ce que j'ai; bien sûr, je ne vais pas me priver d'acheter deux trois pièces qui me plaisent lors d'une saison, ni de coudre une tunique en liberty par exemple...;-)

Et qu'il est bon de s'alléger en vendant ou donnant des objets qui ne servent plus.

*Réutiliser en achetant d’occasion (le bon coin, ebay, Emmaüs, les brocantes et vide-greniers...(de toute façon, je n'aime pas les meubles neufs, j'aime quand ils ont vécu à travers les années, sont chargés d'une histoire... surtout pas de meubles neufs qui sentiraient la colle, le vernis et qui pollueraient l'air de la maison) et en échangeant ses produits jetables par des produits réutilisables (pas forcément évident je l'avoue).

"Réutiliser, c'est utiliser plusieurs fois le produit sous sa forme manufacturée d'origine afin de maximiser son utilisation et de prolonger sa durée de vie", comme par exemple, transformer ses jeans en jupes;-) ou couper les pantalons usés aux genoux pour en faire des bermudas ou raccommoder...

*Recycler (ce qu’on ne peut pas refuser, réduire ou réutiliser), en pratiquant le tri sélectif dans les containers adaptés et en se rendant à la déchèterie pour le reste. Car "recycler c'est retraiter un produit pour lui donner une nouvelle forme".

* et Composter le reste, c'est-à-dire, les déchets organiques. Mes parents habitants en ville une maison avec jardin ont toujours pratiqué le compost alors il était logique que je continue cette habitude. C'est sûr que l'on ne se dispute pas à la maison pour savoir qui ira porter le seau de compost sur le tas (qui est à l'air libre chez nous)lorsque l'hiver arrive et que le thermomètre affiche des températures négatives;-). Mais, le tas de compost nous réserve régulièrement de bonnes surprises comme des pommes de terre qui y poussent suite aux germes que j'enlève et mets dans le compost(environ 3 kg la semaine dernière), des potimarrons... les graines des légumes bio que j'achète y germent.

Edit: vous avez été nombreuses à souligner le fait que "faire soi-même" ses vêtements, produits de beauté, ses produits alimentaires finis (pain, yaourts, gâteaux...) devraient faire partie des 5 R; en tous cas, ils font partie des conseils donnés dans le livre et Béa Johnson les pratique, mais je ne sais pas trop dans quelle catégorie cela rentre, à priori dans la catégorie "recycler".

J'ai participé l'an dernier à des ateliers sur le tri sélectif organisés dans la classe de mon fils et j'ai pu visiter le centre de tri sélectif où vont tous les déchets recyclables des sacs jaunes; ce fut très enrichissant.

Edit: je viens de regarder l'émission "Complément d'enquête" à 22h15 sur France 2 qui repasse  en streaming (différé) sur le net ici. Cette émission fut très intéressante et montre que si tout le monde s'y mettait, des industriels aux particuliers, en passant par les politiques, on pourrait encore sauver la planète en limitant considérablement nos déchets. On voit Béa Johnson et sa façon d'acheter dans l'émission, qui agit exactement comme elle le décrit dans son livre... c'est possible, alors essayons de nous en rapprocher et pour commencer prenons toujours un ou deux sacs pliables avec nous et refusons les sacs plastiques dans les commerces qui en distribuent encore (et ils sont nombreux), et pour ceux qui ont un petit coin de verdure, compostons!

http://www.france2.fr/emissions/complement-d-enquete